Coopération Algéro-Belge : Signature d’un accord de partenariat ICERR entre le SCK CEN et le COMENA

  • Post category:News

Le Commissaire à l’Energie Atomique, M. Abdelhamid MELLAH, à la tête d’une délégation composée de hauts cadres du Commissariat à l’Energie Atomique algérien (COMENA), était en visite de travail au SCK CEN en Belgique, du 3 au 6 mars 2020. Les membres de la délégation ont échangé avec leurs homologues belges sur les moyens de renforcer la coopération entre les deux institutions. Cette visite a permis aux membres de la délégation algérienne, de visiter les différentes installations et laboratoires de SCK CEN.

Le 5 mars 2020, le Commissaire à l’Energie Atomique, M. Abdelhamid MELLAH, et Le Directeur Général du Centre d’Etude de l’Energie Nucléaire, M. Eric Van Walle, ont signé un accord de partenariat pour l’encadrement pédagogique et la formation des chercheurs du COMENA et pour la réalisation de projets de recherche et de développement ‘’R&D’’ communs dans divers applications de l’énergie et les technologies nucléaires, dans le cadre de l’accord ICERR (International Center based on Research Reactors) sous l’égide de l’AIEA.

Cet accord vient corroborer la collaboration historique entre le COMENA et le SCK CEN qui dure depuis le milieu des années 80 et renouvelée en 2015. Le présent accord de partenariat ICERR permettra de pérenniser cette relation fructueuse

Le COMENA a comme mission de développer et promouvoir l’utilisation des techniques nucléaires dans les domaines de l’énergie, de la santé, de l’industrie, de l’agriculture et de l’environnement et, à ce titre,  collabore, depuis de nombreuses années, avec le SCK CEN notamment dans la dosimétrie, la radioprotection, les mesures de radon et les essais de matériaux et leur comportement sous irradiation.

Le SCK CEN dispose de moyens techniques et de savoir-faire et compétences humaines avérées, nécessaires pour la technologie des réacteurs, l’introduction de nouvelles technologies nucléaires au-delà de l’énergie ou encore la mise à niveau d’infrastractures existantes et l’amélioration de leurs performances.

Ces capacités ont été confirmées par l’Agence Internationale de l’Energie Atomique (AIEA), qui a attribué en 2017, le label ICERR au SCK CEN, entre autre pour ses quatre réacteurs de recherche à savoir le BR1, le BR2, VENUS et le projet MYRRHA.