La physique médicale en Algérie

L’activité de la physique médicale en Algérie a démarré en 1988 avec la création du Département de la Physique Médicale (DPM) au sein du Centre de Radioprotection et de Sûreté (CRS). Le département de la physique médicale était charge de développer les procédures et les techniques dans les domaines suivant: la dosimétrie médicale et le planning de traitement ; la physique appliquée a l’imagerie médicale ; la dosimétrie des rayonnements non-ionisant ; les effets biologiques des rayonnements et le contrôle de qualité des équipements de traitement et de diagnostic. De plus, le département était charge de fournir une assistance technique aux utilisateurs (services de radiothérapie principalement) dans le domaine du choix, de l’acquisition et de l’installation des équipements utilisant des rayonnements et de la prise en charge des activités de physique au sein des services hospitaliers utilisant les rayonnements a des fins diagnostiques et /ou thérapeutiques.

Avec l’accroissement de la sollicitation et de l’intervention du département, une formation de DPGS a été lancée en 1989 pour la formation de physiciens d’hôpitaux qui après étaient détachés auprès des services de radiothérapie pour prendre en charge les activités de routine de physique médicale au sein même de ces services.

En 1990, a été lancée une formation de Magister en physique médicale pour prendre en charge le volet recherche/développement dans les différents domaines de la physique médicale et renforcer les potentialités et la capacité d’action du département dans le domaine et fournir une assistance technique et logistique aux physiciens d’hôpitaux dans le domaine de la dosimétrie, le planning de traitement, le contrôle de qualité et l’assurance qualité. De plus, il était nécessaire d’investir les autres domaines utilisateurs (radiodiagnostic, médecine nucléaire) pour la prise en charge des activités de physique, principalement le contrôle de qualité des équipements, la dosimétrie et la radioprotection des patients et l’assurance qualité.

Avec la création du Commissariat a l’Energie Atomique et des Centres de Recherche Nucléaire, les activités de physique médicale sont pris en charge par le Département de la Physique Médicale de la Division de Physique Radiologique du Centre de Recherche Nucléaire d’Alger.

Ce département  a pour taches principales la prise en charge des activités de recherche/développement dans les domaines de la physique appliquée a la radiothérapie, a la médecine nucléaire et au radiodiagnostic.